Laissez moi vous raconter mon histoire.

hessam nabavi ulu4auyohku unsplash
gaelle marcel g917eohf ls unsplash

Je m’appelle Gabrielle,(mes amis me surnomme Gaby) j’ai 31 ans, et je suis adepte du zéro déchet.  Je suis la maman de jumeaux mixte de trois ans et demi.

Je serai transparente avec vous et vous dévoilerai mes nombreuses erreurs.

Mon seul objectif ?

Vous faire gagner du temps et de l’argent. 

kaushal mishra p76uivr30oo unsplash

Bienvenue sur mon site, si vous êtes là c’est à priori que vous attendez une heureux évènement alors félicitation ! Mais si vous êtes précisément sur mon site, c’est que vous réfléchissez à votre impact écologique, alors je vous félicite doublement🙂

Je vais être directe avec vous, mon objectif ici est de vous faire gagner du temps et de l’argent.

Je sais comme le temps est une denrée rare lorsque nous devenons parent, alors promis les heures ou minutes que vous passerez ici seront du temps de gagné. Et en ce qui concerne votre portefeuille, je vous propose la même chose : sortir gagnant !

Je compte tout vous dévoiler, sans fard ni mensonge, je vous parlerai de mes succès mais aussi de mes erreurs et de mes compromis.

Il y a encore 5 ans , j’achetais de la vaisselle jetable pour nos piquenique, je faisais beaucoup de shopping inutile et notre maison contenait pleins de petites choses inutiles. Lorsque nous avons commencé à parler « enfant », « famille », nous avons commencé à réinterroger notre rapport au jetable ,  à l’éphémère et donc, à notre empreinte écologique.

Cela devenait une évidence de réfléchir en couple, puis en famille à notre façon de vivre plus éthiquement au quotidien.

Au départ, nous avons tout passé en revu (grosse erreur) :

-notre abonnement papier à Causette

-nos vacances

-notre frigo

-nos vêtements

-nos cadeaux de noël

-nos apéro

-nos produits de salle de bain, de cuisine

Bref, tout y est passé mais nous avons rapidement fait des choix, car à ce jour,  nous ne sommes pas dans une optique de vie minimaliste ou de privation, mais plutôt d’éducation à une consommation raisonnée, avec bienveillance envers les autres, et envers nous-même.

Nous avons donc commencé par des petits changements ( thé et café en vrac, moins d’achat de vêtements, plus de déplacements à vélo..)Puis lorsque j’ai appris ma grossesse  ( de jumeaux!!) la question des couches s’est vite posée. A raison de de 7 couches par jours pendant les premiers mois + toutes les autres jusqu’à la propreté, le total serait, pour des jumeaux, d’environ 8500 couches. ( A raison de 0.25 à 0.60 par couche en moyenne, nous aurions du prévoir un budget de 2000 à 5000e).

L’option des couches lavables s’est donc vite posée, mais est avec venue avec elle son lot de contraintes. Je me rappelle encore du nombres d’heures passées à fouiller les sites, les boutiques en ligne, blog et forum. ( Oui quand je fais quelque chose je le fais à fond).

J’aurais presque pu faire une thèse sur la question des couches lavables et écologiques.

Ainsi, je vous proposerai ici toutes les alternatives, et vous ferez le choix qui vous correspondra. Stop la culpabilité, le parent parfait n’existe pas, vous ferez au mieux et ce sera déjà super.

Je vous présenterai donc les couches par modèle et utilisation mais aussi par budget. Car si l’impact écologique est important, l’impact financier l’est tout autant. L’idée n’est pas de sacrifier ses vacances pour investir dans des couches lavables:) Vous ne devez pas vous mettre en danger financièrement ou réaliser de trop gros sacrifies pour investir dans des couches.

Et je vous promets, à chaque budget correspond sa solution.

La question du temps est elle aussi centrale. Chaque famille est différente  et n’a pas le même quota de temps disponible ( travail à  temps partiel, grande fratrie, travail physique ect…). 

Je vous parlerai aussi  de solutions alternatives comme les couches écologiques ou encore, le prêt, la location ou la seconde main.  Bref, vous l’aurez compris, vous trouverez forcément une solution qui sera la votre, adaptée à vos contraintes, de temps et de budget.

Je suis heureuse que vous soyez ici, et j’espère que vous trouverez votre bonheur. Et avant de finir, je vous invite à consulter les pages suivantes qui contiennent une mine d’information :